GROUPES LOURDS FRANCAIS GUYENNE ET TUNISIE

GROUPES LOURDS FRANCAIS GUYENNE ET TUNISIE

GROUPE du 2/33 au 922 DOULLENS


INSIGNE DU 2/33 A TUNIS EL-AOUINA DU CAPITAINE LOBELLE PIERRE  AVANT SON PASSAGE AU 1/25 TUNISIE.

L'insigne du groupe,2/33,réalisé à l'armistice,porte sur la croix de lorraine,qui rappelle la base de départ de l'unité,la Hache et la Mouette,insignes de chacune des escadrilles.

           CITATION DU GROUPE

         DE RECONNAISSANCE 2/33

Le général commandant en chef VUILLEMIN, commandant en chef les forçes Aériennes,cite à l'ordre de l'Armée Aérienne:

LE GROUPE DE RECONNAISSANCE 2/33

"Sous l'impultion de son chef,le commandant ALIAS, et ses chefs d'escadrille:le capitaine GELEE et le lieutenant ISRAEL, le groupe de reconnaissance 2/33 constitue un superbe instrument de combat qui donne chaque jour les preuves d'un allant remarquable et d'une haute conscience.

" Dans une période particulierement difficile,a obtenu, au prix de lourdes pertes des renseignements précieux qui ont permis d'orienter le commandement d'une façon précise sur la manoeuvre ennemie.

                                                                 " signé: VUILLEMIN"

-Le groupe 2/33, deuxiéme groupe de la 33e escadre de reconnaissance comprend deux escadrilles, la 3e et la 4e.


INSIGNE DE LA 4 ième ESCADRILLE "LA MOUETTE"
INSIGNE DE LA 4 ième ESCADRILLE "LA MOUETTE" :

Stationné à NANCY de 1930 a 1939 le 2/33 adopte comme insigne,dès son départ pour ROUVRES ,la croix de Lorraine avec les insignes de ses escadrilles.

-La 33ième escadre est dissoute en 1939,suivie par le GR 1/33 en 1940: seul le GR 2/33 participera à la deuxième guerre mondiale.Le groupe prend le nom de "SAVOIE" le 3 novembre 1943 alors qu'il est stationné en Afrique du Nord et participe à la campagne de tunisie.

-En janvier 1945,la 4 ième escadrille du 2/33 "MOUETTE" séparée de la 3 ième escadrille "HACHE"


INSIGNE DE LA 3ième ESCADRILLE "LA HACHE A BORDAGE"
INSIGNE DE LA 3ième ESCADRILLE "LA HACHE A BORDAGE" :

La 3, ex-Salmson 33, fut créé par le capitaine BORDAGE en 1914, sous le nom de M.F.33.

Elle a fait toute la grande guerre au service du 9e corps d'Armée.Elle était avec lui dans les secteurs difficiles,sur l'Yser, dans la Somme,dans l'Aisne, en Champagne,à VERDUN. Son insigne est la Hache, par un jeu de mots établi selon toutes les règles de l'héraldique la plus authentique: la Hache à Bordage.

-Cinq citations sont venues récompenser,au cours de la campagne,cette "unité d'élite qui n'a cessé,depuis le début de la guerre,de rendre les plus grands services": trois citations à l'ordre de la brigade d'Artillerie du 9e corps,15 juillet 1916,13 septembre 1916; enfin,une citation à l'ordre de l'Armée,30 décembre 1918.

(source:ceux qu'on n'a jamais vus: du lieutenant observateur de réserve au 2/33 Aumônier de l'Air. R.P. GUY BOUGEROL)


AVANT SON PASSAGE AUX GROUPES LOURDS

GROUPE DE RECONNAISSANCE 2/33 A TUNIS EL-AOUINA

DE GAUCHE A DROITE;

N°1 SOUS-LIEUTENANT.HEURTEAU PILOTE DE CHASSE TOUCHE EN COMBAT RENTRE A LA BASE ET S'ECROULE SUR SON MANCHE.

N°2 LOBELLE PIERRE (mon père) N°3 PAGES. MITRAILLEUR DU COLONEL CITROEN GROUPE "LORRAINE" FAFL. N°4 PETSOUNIS LEGION ETRANGERE NON RETENU DANS L'ARMEE DE L'AIR


POTEZ 54 MULTIPLACE DE COMBAT
POTEZ 54 MULTIPLACE DE COMBAT :

 

LE 2/33

___

Le 2/33 se compose de quatorze officiers,cinquante-huit sous-officiers,cent trois caporaux et hommes de troupe.

Desormais la 3 et la 4 sont intimement liées dans l'unité du groupe.

Le 28 aout 1939

Les hangars des deux escadrilles du 2/33,à Essey-les-Nancy,l'echelon roulant est parti a 10 heures,pour le terrain d'opérations.Etain-Rouvres est situé entre Verdun et conflans prés de Warcq.

Les avions décollent ce matin ,au nombre de dix-sept: quatre Potez- 542,treize Potez- 637. le Potez-542 est un excellent bimoteur, spacieux,confortable,propre au grand tourisme du temps de paix.

Il est évident qu'aujourd'hui on ne peut songer à lui faire traverser les lignes, car sa faible vitesse, sa vulnérabilité et l'absence de blindage rendraient l'entreprise trop dangereuse;les pilotes seront heureux de conduire les Potez- 542 dans les Ecoles de l'arriere.


POTEZ 540 1er ESC. du GRA 1/55
POTEZ 540 1er ESC. du GRA 1/55 :

 

LE POTEZ-637

_______

Le Potez - 637 est un avion moderne, entierement métallique , dérivé du bimoteur employé dans la chasse lourde, le Potez - 631 .Triplace, le pilote à l'avant, aux vues bien dégagées, l'observateur au milieu pouvant regarder au-dessus du fuselage ou au-dessous,grâce à une cuve ménagée dans la carlingue, le mitrailleur à l'arrière,face aux gouvernes.

Maniable comme un chasseur,il ne lui manque que cent kilomètres de plus pour être un redoutable destroyer.


POTEZ - 63
POTEZ - 63 :

 

Plus tard le 2/33 recevra une version nouvelle du 63, le Potez 63/11, plus adapté à la reconnaissance , car pilote et observateur y ont permuté:


LE COMMANDANT ALIAS , COMMANDANT DU 2/33 , AVEC LES OFFICIERS DU GROUPE.

_______________

27 janvier

Gros changement dans le groupe. Le commandant Alias, venant de l'état-major de la zone d'opérations aériennes est, prend le commandement du 2/33, en remplacement du capitaine Schunck qui part à Auxerre.

Ancien instructeur de navigation et commandent de brigade à l'Ecole de l'Air, le commandant Alias est bien connu de la plupart des officiers,pour sa valeur technique exceptionnelle et son énergie. Petit nerveux ,c'est un vrai chef.


 

Les mécaniciens d'équipement mettent en place l'appareil photo. (Sergent/chef: RUCH ET. Sergent: LECOUSTEY.) Le mécano vérifie une derniere fois le moteur gauche avant le départ. On distingue nettement la carlingue occupée par l'observateur à l'avant du bloch-174.


 

LA 1er ESCADRILLE "LA HACHE"

SOUS LES ORDRES DU LIEUTENANT ISRAEL.

3 ième a gauche: Maurice, André, Gustave BEDIEZ.

 


 

LA 2e ESCADRILLE "LA MOUETTE" DU RHIN, SOUS LES ORDRES DU CAPITAINE GELEE


LE GROUPE 2/33 PORTE A NOUVEAU SA CROIX DE LORRAINE DANS LE CIEL DE FRANCE
LE GROUPE 2/33 PORTE A NOUVEAU SA CROIX DE LORRAINE DANS LE CIEL DE FRANCE :

 

La première mission de nuit avait été exécutée le 27 septembre,par le lieutenant LAUX, observateur;le sous-lieutenant: HOCHEDE, pilote, et l'Adjudant MILLET, radio-mitrailleur.

L'ordre était de reconnaitre les mouvements ennemis sur les voies ferrées dans la région de Trêves,Coblence,Wetzlar,Giessen,Wissen,Cologne.

La mission a duré 2h.40,entre 400 et 5500.La FLAK et les projecteurs furent très actifs du coté de Coblence,Sarrebrück,Kaiserslauten.Leurs faisceaux de lumière violette et orange se croisaient dans le ciel, tandis que les armes de tous les calibres lançaient en tous sens des chapelets de projectiles traçants.Magnifique feu d'artifice qui éblouit l'équipage.


LA FLAK ALLEMANDE
LA FLAK ALLEMANDE

 

Avant le départ,l'observateur (Capitaine LAUX) donne aux pilote (lieutenant HOCHEDE) ses dernières instructions.Le mitrailleur (sergent,ANTOINE)est installé dans la carlingue.S'appuyant sur l'aile, l'Adjudant/chef pilote BRISSAULT.vu de dos, l'Adjudant/chef BERTRAND,chef de hangar de la 3e escadrille.


 

Une des premières missions prête à décoller.


BLOCH MB 174  (photo: S.H.A.A.)
BLOCH MB 174 (photo: S.H.A.A.) :

Arrivé trop tard pour avoir un rôle déterminant pendant la bataille de france en 1940 le Bloch 174 était le meilleur appareil de reconnaissance de l'Armée de l'Air

______________

Une fabrication trop tardive: Fin 1936 , la S.N.A.C.S.O. lançat le projet de réalisation d'un bombardier polyvalent multiplace. Version dérivée du premier prototype baptisé MB-170, le MB-174 n'éffectua son premier vol que le 5 janvier 1939.

_____________________

La lenteur des essais: La mise en service des appareils de série commandés par le ministère de l'Air fut assez longue.Les essais en vol prirent beaucoup de temps et l'armement défensif fut modifié tardivement en fonction des premiers combats. Les unités opérationnelles ne prirent en compte les MB-174 qu'en mars 1940.

________________________

Des qualités indéniables: L'appareil se révéla particulièrement bien adapté aux missions de reconnaissance. Doté d'une bonne maniabilité et d'une vitesse suffisante, il échappait régulièrement à la luftwaffe. En juin 40, certains MB-174 en service furent détruits pour éviter qu'ils ne tombent aux mains des allemands.

_________________________

Principales versions: Le MB-174.01 version prototype; le MB-174 A3 version de série.

__________

CARACTERISTIQUES;

Type: triplace de reconnaissance et de bombardement léger.

Moteur: 2 Gnome-rhône 14N-48/49 en étoile de 1100 ch chacun.

Performences: vitesse maximale, 530km/h; plafond pratique, 11 000m; distance franchissable, 1650 km.

Masse: 7160kg. Dimensions: envergure, 17,90m; longueur, 12,25m; surface alaire, 38m².

Armement: 5 mitrailleuses de 7,5mm, charge de bombes maximale 400kg.